Le Transhumanisme, une nouvelle secte?

Luc Ferry, ancien ministre et Laurent Alexandre, chirurgien-urologue sont les nouveaux mages français et exaltés dangereux du TRANSHUMANISME qui est une secte californienne émanant des financements de la société Alphabet plus connue sous le nom de Google (NASDAQ: GOOG) dont les revenus proviennent de la publicité et de la commercialisation du pillage de nos données privées.

Cette secte promet aux croyants l’immortalité physique, la fin des maladies, la transformation génétique et un homme augmenté en lieu et place de l’immortalité religieuse prêchée par maintes sectes qui ont bâtis leurs réputations sur les suicides collectifs, les affaires politico-financières, la polygamie et la pédophilie, la sorcellerie, ou l’exercice illégal de la médecine en devenant synonyme de groupes totalitaires et dangereux, ou en tous cas, de système aliénant et forçant ses adeptes à se placer en position de rupture avec la société et ses normes.

Le Transhumanisme recrute ses fidèles parmi les générations Z et Y qui croient en la mondialisation, les technologies, la croissance, le néolibéralisme et l’émergence d’une civilisation supérieure qui vivraient en autarcie complète comme le montre plusieurs essais cinématographiques de fiction comme le Snowpiercer – le Transperceneige ou encore Elysium où la population humaine ultrariche vit désormais dans une station spatiale baptisée Elysium.

Dans le Transperceneige, les deux univers, la pauvreté extrême et la richesse coexistent dans un train fantôme.

Capture d’écran 2016-04-10 à 08.56.49

Capture d’écran 2016-04-10 à 08.57.08

Encore une fois, le mythe des sectes réapparait sous une nouvelle forme, celle des technologies qui vont résoudre tous les problèmes des nantis, mais en rien ceux des 99% de la population terrienne.

Print Friendly
%d blogueurs aiment cette page :